Première visite du commissaire Piebalgs en Éthiopie et auprès de l’Union africaine – 6-8 mai 2010

Site de l’Union européenne. Du 6 au 8 mai, Andris Piebalgs, commissaire de l’UE chargé du développement, se rendra pour la première fois en visite officielle en Éthiopie. Il visitera le siège de l’Union africaine où il participera à une réunion avec Jean Ping, président de la Commission de l’Union africaine, et d’autres commissaires de l’Union africaine. Le 8 mai, il rencontrera le premier ministre éthiopien Meles Zenawi et d’autres membres de son gouvernement ainsi que des représentants de la société civile éthiopienne. Il évoquera notamment les progrès du partenariat UE‑Union africaine, les préparatifs de la réunion entre les deux collèges de la Commission européenne et de la Commission de l’Union africaine qui doit avoir lieu le 8 juin ainsi que le prochain sommet UE‑Afrique de novembre prochain. Les questions politiques et internationales dans la région, y compris les faits de piraterie, y seront abordées. En ce qui concerne l’aide à la coopération avec l’Éthiopie, le commissaire signera quatre conventions de financement avec le ministre éthiopien de l’économie.

À la veille de sa visite, Andris Biebalgs, commissaire de l’UE chargé du développement, a déclaré: «Cette visite en Éthiopie a lieu alors que nous allons traduire notre lutte commune contre la pauvreté dans la réalité. L’Afrique est aujourd’hui un partenaire majeur de l’Europe: nous partageons des défis internationaux, tels que le changement climatique et la migration, et nous devons y trouver des solutions communes. Voilà l’enjeu du partenariat avec l’Union africaine. Mon objectif est d’aider l’Afrique non seulement à faire face aux problèmes quotidiens mais aussi à façonner son avenir sur la base du développement durable et de la création d’emplois».

Relations UE‑Union africaine

Dans le cadre de sa première visite à l’Union africaine, le commissaire Piebalgs rencontrera le président de l’Union africaine, Jean Ping, le vice‑président M. Mwencha, le commissaire à la paix et à la sécurité, M. Lamamra, ainsi qu’un groupe d’autres commissaires de l’Union africaine. L’Union africaine est un partenaire majeur de l’UE depuis le lancement du partenariat UE‑Union africaine en décembre 2007. La stratégie commune UE‑Afrique permet aux deux continents d’œuvrer ensemble pour s’attaquer aux problèmes internationaux, qui vont du changement climatique et de l’énergie à la migration, à la paix et à la sécurité, au commerce et à l’intégration régionale.

Le prochain sommet UE‑Afrique devrait avoir lieu les 29 et 30 novembre 2010. Parmi les préparatifs figure une réunion entre les deux Commissions au début du mois de juin. Le sommet devrait décider d’un nouveau plan d’action pour les années 2011 et au‑delà qui s’appuie sur les succès des 8 partenariats.

Durant sa visite auprès de l’Union africaine, le commissaire procédera à un échange de vues avec les commissaires de l’Union africaine sur les questions liées à la sécurité ainsi que sur les problèmes à l’origine des actes de piraterie dans la région.

Relations UE‑Éthiopie

La visite du commissaire en Éthiopie est l’occasion de mener un dialogue politique de haut niveau avec le premier ministre. Le commissaire évoquera notamment le soutien supplémentaire qui pourrait être apporté à l’Éthiopie, dans le cadre de l’examen à mi‑parcours du Fonds européen de développement, pour lui permettre d’atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement. Le commissaire saisira aussi l’occasion pour signer quatre conventions de financement d’un montant total de 27,8 millions d’euros avec Ato Sufian Ahmed, ministre éthiopien des finances et du développement économique. Ces conventions seront centrées sur le soutien au développement de la commercialisation des produits agricoles, l’amélioration et l’intégration des services de santé animale, l’émancipation des femmes et l’égalité hommes‑femmes ainsi que le soutien au secteur de la justice.

Contexte des relations politiques et de coopération avec l’Éthiopie

En ce qui concerne les élections, la Mission d’observation électorale de l’UE est en train d’être déployée en Ethiopie en vue des élections qui doivent se tenir le 23 mai 2010.

Cette Mission d’observation restera dans le pays après les élections pour évaluer la période post‑électorale. Pour cette Mission, la Commission européenne a mis à disposition jusqu’à 8 millions d’euros provenant de l’Instrument européen pour la démocratie et les droits de l’homme (IEDDH).

L’Éthiopie est le partenaire de coopération le plus important de l’UE en Afrique sub‑saharienne, l’aide provenant de la Commission et des États membres totalisant près de 870 millions d’euros en 2008. Le programme d’aide de la Commission européenne est fondé sur trois secteurs prioritaires, à savoir les transports et l’intégration régionale, le développement rural et la sécurité alimentaire ainsi que le soutien macroéconomique et la bonne gouvernance. Au cours des six années 2008‑2013, l’Éthiopie bénéficie d’une enveloppe indicative de 644 millions d’euros au titre du Fonds européen de développement pour traiter de ces priorités.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :