Les Dirigeants africains discutent l’intégration du NEPAD au sein de l’UA

D’après le Moniteur de l’UA, les Dirigeants africains se sont rassemblés mardi pour discuter des détails finaux relatifs à l’intégration du Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD) au sein des organes de l’Union africaine (UA), et ont lancé une nouvelle proposition demandant d’élaborer un traité visant à établir le NEPAD comme un des organes de l’Autorité de l’UA, prochainement créée.


On s’attend à ce que les dirigeants approuvent un changement radical des organes-clés gouvernant la structure du NEPAD, choisissant d’inclure une équipe ministérielle pour gérer d’en haut l’organisation (Conseil de direction) et faisant du Chef exécutif de l’organisation un employé de l’UA.

Le Président de la Commission de l’UA, Jean Ping, s’est adressé aux dirigeants africains présents à la réunion du Comité de mise en œuvre du NEPAD à laquelle étaient conviés les Chefs d’État. Il leur a dit que le processus d’intégration du NEPAD au sein des organes de l’UA était presque terminé, seules quelques difficultés devant encore être aplanies. Selon lui, une équipe d’experts, engagée pour finaliser les derniers détails en vie d’importer le secrétariat du NEPAD au sein dges organes de l’UA, a conclu un nouveau traité nécessaire à l’intégration du NEPAD comme nouvel organe au sein de l’Autorité de l’UA ; ce traité devrait être proclamé à la fin du Sommet de Syrte.

Le Programme NEPAD a été créé pour faire face aux défis liés au développement de l’Afrique ; celui-ci a été considéré comme un changement de paradigme dans les relations que l’Afrique entretenait avec ses partenaires de développement. Mais les idéaux du NEPAD sont apparus comme des doublons par rapport au travail de l’UA. Une campagne menée pour que le NEPAD soit absorbé par l’UA a été lancée. Le NEPAD cherchait à arrêter sa position sur divers idéaux, tels que la bonne gouvernance, la réduction de la pauvreté et proposait d’offrir un mécanisme d’évaluation par les pairs, avec pour objectif de stimuler des progrès similaires au niveau de la démocratie et de la bonne gouvernance sur le continent africain.

S’exprimant au cours de la cérémonie d’ouverture de la réunion du Comité directeur du NEPAD, M. Ping a dit que l’harmonisation des programmes du NEPAD au sein de la Commission de l’UA s’était révélée plus difficile qu’initialement prévue. Les consultants kenyans ayant travaillé sur la structure du NEPAD ont proposé que celui-ci devienne un organe technique de l’UA, dont le rôle consisterait à traduire les politiques de développement économique et social de l’UA en des projets régionaux et continentaux. La CUA prendrait alors la tête en tant qu’organe chargé de la définition des politiques.

M. Ping a regretté la lenteur des progrès au niveau de cette démarche de collaboration entre l’UA et le NEPAD. Il a ajouté : « Les Progrès ont été trop lents. En vue d’accélérer l’absorption du NEPAD au sein de l’UA, de promouvoir le travail conjoint, la coopération, la coordination et de réduire les interférences, j’exigerai que toutes les parties fassent un maximum d’efforts pour s’assurer que ce processus soit achevé de manière urgente ».

free web hit counter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :