Partenariat pour la science UA-UE: 63 millions d’euros pour soutenir la recherche en faveur de l’Afrique

La Commission européenne a lancé aujourd’hui un appel à propositions consacré entièrement à la recherche en faveur de l’Afrique.

Ce continent continue en effet à rencontrer d’importants obstacles à la poursuite de son développement, auxquels la recherche peut apporter des solutions. Cette initiative spéciale pour l’Afrique abordera certains des objectifs scientifiques et technologiques figurant dans le partenariat stratégique Union africaine-Union européenne convenu entre la Commission européenne et la Commission de l’Union africaine en décembre 2007. Un montant pouvant atteindre 63 millions d’euros sera alloué en 2010 à des projets de recherche visant à améliorer les conditions sanitaires ainsi que l’approvisionnement en eau et la sécurité alimentaire en Afrique. Afin de renforcer la base de recherche de ce continent, les activités financées mettront à contribution des partenaires africains.

M. Janez Potočnik, membre de la Commission européenne chargé de la science et de la recherche, a déclaré: « Avec cet appel « Afrique », nous passons des paroles aux actes. Le partenariat stratégique UA-UE tire parti du potentiel de la science et de la technologie pour répondre aux défis que connaît l’Afrique en matière d’eau, de sécurité alimentaire et de santé. Il rassemble des chercheurs d’Europe et d’Afrique dans le véritable esprit du partenariat: nous travaillons non seulement pour l’Afrique, mais avec elle ».

Promouvoir la coopération entre des domaines de recherche complémentaires
L’appel à propositions est la première initiative de recherche entièrement consacrée à l’Afrique dans le contexte du programme-cadre de recherche de l’UE (7 e PC). Il rassemble plusieurs thèmes faisant l’objet de financements au titre du 7 e PC: santé (39 millions d’euros), environnement (17,5 millions d’euros) et alimentation, agriculture, pêche et biotechnologies (6,5 millions d’euros). Les projets sélectionnés concerneront ces divers domaines de recherche scientifique et technologique et tiendront compte de facteurs socioéconomiques plus généraux, tels que les migrations et la réinstallation, l’urbanisation, les systèmes de soins de santé, la fluctuation des prix de l’alimentation et de l’énergie, etc.

Deux grandes questions: « Eau et sécurité alimentaire » et « Une meilleure santé pour l’Afrique »
L’appel « Afrique » s’articule autour de deux grands enjeux:
Eau et sécurité alimentaire: les projets sélectionnés s’attacheront à améliorer l’approvisionnement en eau potable, l’assainissement et l’hygiène. Ils auront pour but de revitaliser l’agriculture, de promouvoir des systèmes de production plus durables et d’assurer la sécurité alimentaire. Ils chercheront aussi à diminuer la vulnérabilité de l’Afrique face aux conséquences attendues du changement climatique, en créant des systèmes d’alerte rapide et de prévision concernant les menaces telles que les sécheresses ou les maladies à vecteurs.

Une meilleure santé pour l’Afrique: les projets sélectionnés porteront principalement sur la réduction de la charge de morbidité liée au paludisme, l’amélioration du diagnostic précoce et du traitement des cancers les plus fréquents liés à des infections, l’amélioration de la santé maternelle et périnatale, l’évaluation de la santé des migrants et les solutions à la pénurie de personnel de santé.

Recherche collaborative et renforcement des capacités
Tous les projets feront intervenir des acteurs locaux. Deux ou trois partenaires au moins, selon le type de projet, doivent être établis dans un pays africain. Les projets retenus encourageront le renforcement des capacités en promouvant la recherche et la formation universitaires, la création de réseaux et la mise en place de capacités durables de recherche dans le domaine de la santé.

Journée d’information le 18 septembre 2009
La journée d’information sur l’appel «Afrique» sera ouverte par M. Potočnik, membre de la Commission européenne, et un représentant de l’Union africaine. Les activités existantes de soutien à l’Afrique et les perspectives dans le domaine de la recherche au sein du partenariat stratégique UE-Afrique seront présentées.

Contexte
La Commission européenne et la Commission de l’Union africaine, qui repr ésente 53 États africains, sont convenues d’un partenariat stratégique entre l’Europe et l’Afrique lors du sommet UE-UA de Lisbonne, en décembre 2007. Lors de ce sommet, huit partenariats thématiques ont été définis, le huitième étant le partenariat pour la science, la société de l’information et l’espace. Dans le cadre de ce 8 e partenariat, 19 « projets phares » ont été choisis et mis au point par l’Union africaine. L’appel couvre certains de ces domaines à mettre en œuvre prioritairement. Le partenariat n’est pas conclu qu’entre les deux Commissions; il concerne aussi les États membres des deux continents, au nombre de 27 et 53. Il est destiné à servir de cadre pour coordonner le soutien à la recherche et sa mise en œuvre.

Pour en savoir plus sur:
l’appel « Afrique »
la journée d’information
le partenariat UE-Afrique

free web hit counter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :