Aide au développement de l’Union Européenne

Pour aider les pays en développement à surmonter la crise économique, la Commission européenne a présenté un certain nombre de mesures.

Notamment les paiements anticipés, mais qui ne constitueront qu’une solution provisoire si les Etats membres ne respectent pas leur promesse d’accroître l’aide publique au développement (APD) à l’horizon de 2010. Dans l’immédiat, la Commission avancera le versement d’une aide de 4,3 milliards d’euros en 2009, soit 21% du Fonds européen de développement 2008-2013 pour les états d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Cette somme englobe 3 milliards d’euros de soutien budgétaire et 80 millions d’euros (sur 1 milliard) dans le cadre de la facilité alimentaire adoptée en décembre pour aider les agriculteurs des pays pauvres. Les 500 millions restant financeront les dépenses de sécurité sociale dans les pays les plus vulnérables. En outre, pour soutenir l’activité économique, l’exécutif de l’UE doublera sa contribution au Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures, versant 200 millions d’euros supplémentaires en 2009 et 2010. Ces montants devraient avoir un impact sur la mise en place de prêts de 2,5 milliards d’euros à faibles taux d’intérêt pour le développement de l’infrastructure (transport, eau, énergie et télécommunications).


free web hit counter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :