Troïka ministérielle Afrique du Sud-UE sur la Stratégie conjointe UE-Afrique

Dans le cadre du Partenariat stratégique Afrique du Sud-Union européenne, s’est tenue la 8ème Troïka ministérielle le 16 janvier dernier à Kleinmond (Afrique du Sud).

La rencontre a été co-présidée par Son Excellence le Dr Dlamini Zuma, Ministre sud-africain des Affaires étrangères, et par Son Excellence le Dr Harel Schwarzenberg, Ministre des Affaires étrangères de la République tchèque, par ailleurs Président du Conseil de l’Union européenne.

Les Ministres ont réaffirmé leur engagement commun en vue de promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité dans le monde, et particulièrement en Afrique. Les Ministres ont salué les effets positifs du premier Sommet Afrique du Sud-Union européenne, qui s’était tenu à Bordeaux le 25 juillet 2008. Ce Sommet a donné un point de repère dans les relations entre l’UE et l’Afrique du Sud et a élevé le Partenariat stratégique au plus haut niveau politique.

Les deux parties prenantes ont également discuté de la Mise en œuvre de la Stratégie conjointe UE-Afrique. Les Ministres ont accueilli favorablement les progrès effectués dans l’application de la Stratégie conjointe UE-Afrique ainsi que dans le premier Plan d’actions (2008-2010). Ils ont également particulièrement loué le Groupe d’Experts conjoints pour le travail réalisé jusqu’ici. L’UE s’est réjouie de l’implication active de l’Afrique du Sud dans la Mise en œuvre du Premier Plan d’actions et de la Stratégie conjointe. Les Ministres ont enjoint les parties d’accélérer leurs efforts en vue d’atteindre des résultats tangibles selon le planning imparti par le Premier Plan d’actions, notamment dans l’élaboration de feuilles de routes, définissant des calendriers concrets pour la seconde rencontre du Groupe d’Experts conjoint. Les Ministres ont également mis en avant la nécessité de trouver des ressources financières adéquates pour mettre en œuvre de manière effective le Premier Plan d’actions; dans cette optique, il a été demandé aux deux parties d’intensifier leurs efforts pour identifier les besoins financiers, les sources de financement et les procédures pour accéder à ces instruments financiers. Les Ministres ont en outre souligné la nécessité d’impliquer les Communautés économiques régionales, les Acteurs non-étatiques, les Parlements et le Secteur privé dans la mise en œuvre du partenariat.

free web hit counter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :