Les Chefs d’Etats africains concluent un accord sur un nouveau Gouvernement d’Union

Dimanche, les dirigeants africains ont abouti à un rare consensus sur la formation d’un Gouvernement d’Union pour l’Afrique, annonçant la mise sur pied immédiate de l’Autorité à la tête de l’UA, octroyant à celle-ci un mandat fort pour diriger les affaires africaines.

Les Chefs à la tête du continent africain se sont mis d’accord pour démanteler la Commission de l’Union africaine et créer une Autorité au sommet de l’UA, qui soit plus puissante et chargée de jouer le rôle d’un Gouvernement d’Union temporaire, puisque des efforts sont actuellement consentis pour créer des États-Unis d’Afrique souverains.

Jakaya Kikwete, le Président de l’UA et par ailleurs Président de la Tanzanie, a déclaré que cet accord visait à préparer le chemin pour constituer des États-Unis d’Afrique. L’Autorité à la tête de l’UA, qui remplacera l’actuelle Commission de l’UA, sera proclamée en juillet, lorsque les dirigeants africains se retrouveront à Madagascar.

Les dirigeants africains ont fait preuve de prudence en n’annonçant pas un Gouvernement d’Union, déclarant que l’établissement d’une institution dénommée Gouvernement empièterait sur la souveraineté de leurs pays. Ils se sont donc contentés d’établir une Autorité disposant de plus en plus de pouvoirs exécutifs. Au cours d’une conférence de presse, le Président tanzanien, Jakaya Kikwete, a ajouté: “Nous sommes actuellement en train de nous rapprocher de la formation des États-Unis d’Afrique. Nous mettons sur pied une institution disposant d’un mandat plus étendu. C’est une étape vers la création des États-Unis d’Afrique.”

Selon le Président Kikwete, les postes de Commissaires devraient être abandonnés pour être renommés Secrétariats. La nouvelle Autorité serait dirigée par un Président. Les dirigeants se sont mis d’accord sur ce point pour éviter le risque d’un Gouvernement qui ne soit pas souverain.

“Nous nous sommes accordés au cours du Sommet sur le fait que nous prendrions des décisions sur les structures de cette nouvelle Autorité de l’UA, ainsi que sur la définition de ces structures. Nous proposerons des structures claires”, a ajouté le Président Kikwete après cette réunion d’une journée.

Les dirigeants ont chargé les Ministres africains des Affaires étrangères, qui siègent au sein de la puissante branche de l’UA, connue comme le Conseil exécutif, d’élaborer les nouvelles désignations des neuf Ministères devant être formés et d’en transmettre les noms aux dirigeants. La mise sur pied de ces nouveaux ministères devrait être finalisée avant la fin du Sommet actuel, qui s’est ouvert dimanche.

Une question-phare de l’agenda du Sommet est la formation d’un Gouvernement d’Union, idée proposée depuis longtemps par le Chef d’Etat libyen, le Colonel Mouammar Kadhafi. Le Président Kikwete, qui devra renoncer à la présidence tournante de l’UA, a déclaré que la nouvelle Autorité deviendrait par conséquent le Secrétariat de l’Union africaine.

free web hit counter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :