L’UE annonce la mise en place d’un milliard d’Euro pour lutter contre la pénurie alimentaire

L’Union européenne est prête à verser 1 milliard d’Euro ($ 1.57bn, £ 792m) non utilisés dans les subventions agricoles européennes aux agriculteurs des pays en développement afin de lutter contre la pénurie alimentaire, favoriser l’exploitation et le développement, a confirmé M. Barroso lors du G8 au Japon.

Mme Mariann Fischer Boel, la commissaire chargée de l’Agriculture, a déclaré dans le Financial Times, que la Commission devrait approuver le plan et s’est dite convaincue de surmonter l’opposition de la majorité de des ministres de l’agriculture des Etats membres. Le projet de proposition consiste à créer un fonds de 750 millions d’Euro cette année et 250 millions d’Euro l’année prochaine, prenant de l’argent alloué à l’achat des cultures invendues au sein de l’UE.

Bien que l’argent doive normalement être redistribué aux gouvernements nationaux, Mme Fischer Boel et M. Louis Michel, commissaire au développement, ont affirmée qu’il est essentiel que l’UE joue son propre rôle en aidant les populations qui sont menacées de famine en raison de la hausse des prix des produits alimentaires. Leur proposition affirme qu’une somme supplémentaire de € 18 milliards est nécessaire cette année et l’an prochain pour aider les 59 pays les plus touchés par la crise. L’UE devrait fournir 10% de ce montant, ont-ils dit, et a engagé seulement € 800 m par l’intermédiaire de son programme d’aide.

Selon ce projet, la majeure partie du milliard d’Euro irait à l’achat des engrais et des semences ou d’autres mesures visant à accroître la production. Jusqu’à 15% pourrait être consacrés à l’aide alimentaire. L’argent pourrait être versé à des organisations internationales, aux agriculteurs, aux entreprises ou aux organismes de bienfaisance, aux gouvernements ou encore à des projets régionaux.

Michel Barnier, ministre français de l’agriculture, a proposé que les pays pauvres s’unissent pour gérer les ressources en eau et maintiennent des stocks d’urgence communs, comme le fait l’UE par le biais de sa politique agricole commune. M. Michel a soutenu cette idée.

Approuvé par les gouvernements et le Parlement européen le projet d’accord, la première tranche pourrait être versée début 2009. Certains groupes ont déclaré que l’UE pourrait aider un plus grand nombre de populations par la réforme de la PAC, qui fournit 53 milliards par an en subventions et en permettant les importations en Europe aux pays les plus pauvres.


free web hit counter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :