Le CCP-UA forme quarante OSC égyptiennes à mieux s’engager en partenariat avec l’UA

Les 24 et 25 mai derniers, le Centre pour la Participation des Citoyens au sein de l’Union africaine (CCP-UA), en collaboration avec l’Association des Femmes d’affaires égyptiennes (EBWA), l’Institut du Caire pour les Etudes sur les Droits de la personne (CIHRS), Fahamu, la Fédération internationale des Droits de l’Homme (FIDH) et le Bureau de Liaison d’Oxfam auprès de l’Union africaine, a organisé un atelier de formation pour les OSC d’Egypte et des autres pays d’Afrique du Nord relatif à l’Union africaine. L’intitulé de cette formation, organisée au Caire (Egypte) était le suivant : « Comprendre l’Union africaine et saisir les opportunités de changement ».

Quarante participants, ressortissants d’Egypte, d’Algérie, de Tunisie, du Maroc, du Soudan, du Nigéria, du Kenya et d’Ethiopie, se sont retrouvés pour une session de formation au Caire. Celle-ci suit les deux derniers ateliers de formation qui se sont tenus à Accra (Ghana) et Addis Abeba (Ethiopie) préalablement aux Sommets de l’Union africaine de juin 2007 et janvier 2008.

Durant le discours d’ouverture de l’atelier de formation, le Dr. Mohammed Naimi, Représentant la Commission de l’Union africaine, a loué cette initiative du CCP-UA de renforcer les capacités des OSC nord-africaines au sein de l’Union africaine. Il a fait remarquer que « cette formation est en phase avec la vision et la mission de l’Union africaine, laquelle a clairement défini dans son plan stratégique d’activement impliquer le plus grand nombre de citoyens du continent africain ainsi que les membres de la Diaspora, dans la construction d’une intégration régionale ».

L’objectif de cette formation est de faire comprendre l’Union africaine, y compris ses organes principaux ainsi que le processus de prise de décision, afin d’aider le citoyen à identifier les opportunités principales pour collaborer avec cette institution continentale. La formation a ciblé les domaines suivants :

1) Les origines de l’Union africaine et la transition de l’OUA à l’UA ;
2) La vision, la mission et les prérogatives ;
3) Les organes principaux de l’UA, y compris la Commission, le Parlement pan-africain, le Conseil de paix et de sécurité, la Cour des Droits de l’Homme, la Direction des Citoyens africains (CIDO) et l’ECOSOC ;
4) Les processus de prise de décision de l’UA ;
5) L’importance des collaborations entre les OSC africaines et l’UA ;
6) L’importance de la participation des citoyens africains dans les affaires de l’Union africaine, y compris les OSC égyptiennes et autres OSC nord-africaines.

Cet atelier de formation a permis de renforcer la capacité des OSC égyptiennes et du reste de l’Afrique du Nord et a ouvert le chemin pour que les OSC s’engagent au cours du prochain Sommet de l’Union africaine – qui se tiendra à Charm El-Cheikh (Egypte) du 24 juin au 1er juillet 2008. Les participants ont accepté de s’engager au sein de l’UA et de participer à la prochaine Conférence continentale des OSC, qui se tiendra les 22 et 23 juin 2008 à Charm El-Cheikh. Cette conférence rassemblera des citoyens africains de toutes les régions du continent ainsi que ceux en exil, mais également des OSC et d’autres institutions impliquées. Les diverses parties prenantes pourront ainsi discuter de questions pertinentes prévues à l’agenda de ce Sommet et d’autres sujets essentiels au continent.

free web hit counter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :