Communication de la CE sur le suivi de la Stratégie conjointe et du Plan d’actions

Le Communiqué “Suivi du Sommet UE – Afrique de Lisbonne : engager la Commission dans un partenariat de résultats” essaye de donner des informations sur les mesures qui doivent être mises en place pour faciliter la mise en ouvre des engagements pris durant le Sommet de Lisbonne. Il se focalise sur les arrangements politiques et institutionnels requis aux niveaux des Commissions, de l’UE et de l’Afrique, en vue d’assurer la mise en œuvre de la Stratégie conjointe UE – Afrique ainsi que le Plan d’actions. Il explique également les conditions existantes et les actions à entreprendre afin que soit rendu possible un établissement complet et durable de la nouvelle délégation de l’UE auprès de l’Union africaine (UA), instrument essentiel pour la mise sur pied de la Stratégie conjointe et de l’approfondissement des relations entre l’UE et l’UA dans leurs Commissions respectives.

Le Communiqué révèle qu’au niveau du service, les DG DEV, RELEX et AIDCO, en agissant en synergie et selon leurs mandats respectifs, assureront la cohérence et la coordination générale du processus de mise en œuvre du Plan d’actions. L’actuel groupe de travail inter-services de la Commission africaine sera renforcé, en particulier dans l’optique d’assurer une meilleure transparence, un mise à disposition régulière de l’information, et l’identification précoce des questions qui pourraient toucher les aspects institutionnels de la Commission. Il est donc proposé que le Groupe de travail se réunisse une fois par mois, qu’il soit composé d’un représentant permanent pour chaque DG, chacun prenant la responsabilité de la mise en œuvre d’un des huit partenariats de la Stratégie conjointe ou s’impliquant sur un sujet spécifique de coopération avec la Commission de l’Union africaine. Le groupe de travail inter-services garantirait la cohérence et la synergie entre les huit partenariats thématiques du premier Plan d’actions. Il agirait également comme une entité centrale de coordination au niveau de la Commission, notamment dans la préparation des rencontres annuelles entre la Commission et le Collège de l’UA, ainsi que pour les rencontres semestrielles du Groupe de travail commun, rassemblant les services de la CUA et de la CE (étendue au Secrétariat du Conseil de la CE pour les questions relatives au deuxième pilier).

En ce qui concerne la Structure du Conseil, le communiqué stipule qu’il y a deux scénarii à prendre en considération : (1) la création d’un groupe de travail inter-piliers, basé à Bruxelles, qui disposerait d’un mandat couvrant à la fois les pays sub-sahariens (Pays ACP) ainsi que l’Afrique du Nord, chargé de discuter des questions pan-africaines, y compris les relations avec l’UA et ses institutions, de la mise en œuvre de la Stratégie conjointe UE – Afrique, et de la préparation des rencontres ministérielles et des Sommets UE – Afrique. Ce groupe, qui travaillerait en parallèle avec le Groupe de travail africain existant (COAFR) et qui s’appuierait sur l’expérience du Groupe de travail spécialisé déjà en place, permettrait à l’UE d’examiner et de discuter des relations UE – Afrique d’une manière permanente, systématique et cohérente. (2) La deuxième option consisterait à revoir le mandat et les modalités de travail du Groupe de travail africain existant (COAFR). Celui-ci couvrirait les questions relatives à l’Afrique du Nord, l’Afrique sub-saharienne et les problématiques pan-africaines. Ce groupe travaillerait de manière rapprochée et sur base de sessions communes avec le Groupe de travail Maghreb / Mashrek. Une telle réforme permettrait à l’UE, sur une base permanente, d’examiner et de discuter des relations UE – Afrique d’une manière systématique et cohérente et de traduire en pratique l’idée selon laquelle l’Afrique doit être traitée comme une entité unique, comme cela a été convenu dans la Stratégie conjointe UE – Afrique.

Pour chacun des huit partenariats, des « équipes d’exécution» seront mises sur pied et formeront la composante UE des futurs groupes communs d’experts informels Afrique – UE. Les équipes d’exécution de l’UE seront, par principe, ouvertes à tous les Etats membres engagés. La coordination de chaque groupe sera dans les mains d’un ou deux Etats membres jouant le rôle de chefs de file.
Au niveau des aspects financiers, le communiqué stipule que la moitié de cette augmentation de l’aide publique au développement devrait être allouée à l’Afrique. Cela signifie que l’aide publique globale de l’UE à destination de l’Afrique devrait passer de 19,9 milliards d’euros en 2005 à 31,3 milliards en 2010. La réalisation de la Stratégie conjointe UE – Afrique sera soutenue par les instruments financiers existants, en accord avec leurs objectifs spécifiques et leur pertinence propre par rapport aux buts et activités concernés, par exemple le Fonds européen pour le développement (FED), l’Instrument de financement de la coopération au développement (DCI), l’Instrument de la politique de voisinage européenne (ENPI), l’Instrument pour la stabilité, ainsi que Thematic, un outil de communication qui devrait être à l’ordre du jour du programme de la Commission, en octobre prochain. Cet outil devrait être une contribution essentielle d’un rapport annuel plus large de l’UE, prévu pour la fin 2008.

Le communiqué souligne également les possibilités d’interaction avec les Acteurs non-étatiques dans la réalisation de la Stratégie conjointe, notamment la mise en réseau des Acteurs non-étatiques et les invitations qui seront lancées à plusieurs représentants pour qu’ils se rendent aux Troïkas ministérielles bisannuelles.

Les progrès relatifs à la réalisation de la Stratégie conjointe et aux huit partenariats seront évalués durant la réunion qui se tiendra à Syrte (Libye) en 2010 et au cours des Troïkas ministérielles qui ont lieu tous les semestres. Le communiqué fournit un tableau des contributions de chaque Etat de l’UE par rapport aux différents partenariats repris dans la Stratégie conjointe et dans le Plan d’Actions.


free web hit counter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :