Relations UE-Afrique : thème prioritaire pour la société civile UE en 2007

Olivier Consolo, directeur de CONCORD, a récemment proposé une feuille de route pour les activités de la société civile UE en 2007. Il soutient que les membres de CONCORD ont « une possibilité sérieuse de mobiliser toutes nos ressources et capacités pour peser significativement sur un processus politique majeur : le futur des relations entre l’Union Européenne (UE) et l’Afrique. Un futur incertain car sans cesse en évolution sous la pression de nouveaux agendas politiques, économiques et sociaux ».

CONCORD ne considère pas que le processus par le biais duquel l’UE et l’Union africaine (UA) accellèrent leur accord sur le nouveau cadre est « une simple déclaration de plus… Il s’agit de redéfinir les priorités du partenariat entre nos deux régions notamment pour faire face à ce que nos responsables européens appellent les « nouveaux défis » : sécurité, migration, énergie, place des pays de l’Afrique du Nord (qui ne sont pas des pays ACP et qui sont inclus aujourd’hui dans la politique de voisinage de l’UE), processus d’intégration régionale en Afrique (UA), nouveaux accords de partenariats économiques, priorités de l’aide vers l’Afrique (notamment à travers les négociations actuelles du 10ème Fonds européen de développement-FED), etc. ».

Consolo est d’avis qu’en raison de « cet agenda très compliqué » les responsables politiques en Europe doivent « arrêter cette course folle ! »

Ils devraient « donner le temps aux acteurs impliqués – notamment les États, les institutions et la société civile africains – d’engager des débats chez eux sur les implications colossales qu’auront tous ces accords sur la vie de millions de citoyens en Afrique et sur la nature de la relation politique entre les deux régions ! »

« Sans ce délai supplémentaire et de véritables débats démocratiques dans chaque région et entre l’UE et l’Afrique, il est très improbable que les populations et les sociétés civiles se sentent parties prenantes de ces nouvelles relations que nos responsables politiques prétendent prendre au nom de « nos » intérêts mutuels. »

Lisez l’article complet dans CONCORD Flash (décembre 2006-janvier 2007)


free web hit counter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :