Bulletin Europafrique – Numéro 1 – 27 février 2007

Vous avez devant vous le premier numéro du Bulletin Europafrique qui vous propose l’actualité de la consultation publique sur la Stratégie UE-Afrique conjointe. Il contient des nouvelles qui ont été publiées sur le site Web, ainsi qu’un résumé et des citations de vos commentaires et contributions.

http://www.europafrique.net

Nouvelles :

Bon début de la consultation !
A peine trois semaines après son lancement, le site Web a reçu plus de 2060 visiteurs uniques et 100 commentaires. Les contributions venaient de plusieurs pays : Belgique, Bénin, Cameroun, Congo-Brazzaville, Congo (RDC), Espagne, Éthiopie, France, Gabon, Ghana, Italie, Kenya, Mali, Mauritanie, Mozambique, Nigéria, Ouganda, Pays-Bas, Portugal, Sénégal, Slovénie, Suède, Tchad et Zambie.
Lisez le rapport de la première semaine. Divers institutions, réseaux d’acteurs non-étatiques, et medias ont diffusé l’information.

Manifestations prochaines
• Le Forum de la société civile africaine 2007 aura lieu à Addis Abéba, Éthiopie, les 22-24 mars, sur le thème « La démocratisation de la gouvernance aux niveaux régional et mondial en vue de la réalisation des OMD ».
• VENRO organise une conférence internationale d’ONG sur « Perspectives d’Afrique – politiques d’Europe », le 12 mars à Bonn.

Négociations institutionnelles
Les experts européens et africains se rencontreront lors d’une réunion d’experts UE-Afrique les 19-23 février, pour ouvrir les discussions sur le contenu de la stratégie conjointe. Comme nous souhaitons assurer une relation optimale entre le débat public et la négociation officielle, nous avons prévu de soumettre aux négociateurs officiels les commentaires et idées initiaux collectés sur le site Web.

Résumé des contributions publiques

A propos du processus de consultation
En général, des commentaires positifs ont été soumis sur le processus de consultation. Cependant, plusieurs personnes ont mentionné le défi d’assurer une participation entière et équitable par les acteurs non-étatiques d’Afrique, et ont exprimé un certain doute sur la prise en considération par les décideurs des préoccupations notées dans les commentaires. Des suggestions ont été faites pour abandonner les consultations traditionnelles, par exemple par l’inclusion des médias africains. Quelques ONG européennes ont aussi posé la question si le processus aboutissant à l’adoption d’une Stratégie commune donnera suffisamment de temps à l’Afrique pour se mettre d’accord sur ses attentes concernant sa relation avec l’UE, tout en sachant que l’UE est déjà passé par un stade de réflexion en la matière par l’adoption de la Stratégie UE pour l’Afrique en 2005. Par conséquent, les ONG européennes sont prêtes à appuyer leurs partenaires africains le mieux possible afin d’assurer une participation d’envergure.

• “« L’approche participative est sans aucun doute la plus appropriée pour la mobilisation d’une diversité d’idées… mais elle ne garantit pas l’intériorisation du processus », Jean-Jacques Quairiat (Belgique).

A propos de la vision partagée
Beaucoup de contributions intéressantes ont été soumises sur la vision partagée. Plusieurs commentaires lançaient un appel de manière très claire en faveur d’un changement important dans la relation UE-Afrique. Comment réaliser ce changement ? Les propositions suivantes ont été soumises : (i) entamer une analyse de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas dans la relation actuelle UE-Afrique ; (ii) reconnaître les différences entre les régions ; (iii) fonder le « nouveau » partenariat UE-Afrique sur de nouveaux principes (i.e. le respect et l’égalité) ; (iv) reconnaître les différentes exigences des deux continents et redéfinir les intérêts communs et (v) repenser les relations UE-Afrique dans des termes allant au-delà de l’aide comme une manière de s’engager dans une nouvelle forme de partenariat.

• « Pour être absolument honnête et franc envers les leaders euro-africains, il n’y a guère de « vision partagée » !… La vision devra être redéfinie et intériorisée. » Victor Onoviran (Nigéria)
• « Pour le bienfait de cette stratégie, nous devrons revisiter les questions de base, comme par exemple ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas et pour quelles raisons. Quelles sont les causes de l’échec ? » Silvestre Baessa Jr. (Mozambique)
• « Il nous faut mener le débat public et faire de la sensibilisation sur les questions principales qui concernent l’Afrique et l’Europe… » Eyachew Tefera (Slovénie)
• « Les intérêts communs du partenariat devront être abordés. Il faut prendre en considération les besoins des deux continents, et se mettre d’accord sur des priorités mutuelles. » Catherine Kithinji (Kenya)

Autres questions proposées : Avoir le courage d’aller au-delà des approches traditionnelles
Les efforts visant la promotion de la gouvernance devraient essayer de trouver des moyens pour renforcer la société civile et de donner de l’attention aux niveaux locaux (en incluant le rôle et la valeur ajoutée des gouvernements locaux). Plus d’attention devrait être accordée à des enjeux « classiques » de développement tels que l’infrastructure, le capital humain, l’agriculture, l’eau, l’environnement et le renforcement des capacités. Parmi les »nouveaux » sujets de développement, la gestion adéquate de la migration était souvent mentionnée, et en particulier la question de la fuite des cerveaux. Plusieurs commentateurs demaindaient une évaluation critique des initiatives passées en matière d’aide et de dette. Le commerce devrait avoir lieu sur des bases plus égalitaires.

• « Par la suppression radicale de la PAC, et l’attribution d’un traitement spécial et différentiel aux pays africains pour avoir accès aux marchés européens, les décideurs de politiques peuvent « reléguer la pauvreté à l’histoire » et réduire la migration illégale qui est néfaste tant pour l’Afrique que pour l’Europe », Andrew Allimadi (Éthiopie)
• « Le problème de l’Afrique… est la propagation d’un grand nombre d’idées reçues, y compris celle de l’Afrique étant une et indivisible… En fait, la région sert de créneau où la connaissance des sensibilités culturelles peut se mettre en application, ce qui est nécessaire pour comprendre les enjeux principaux du continent », Amandine .

Liste des contributions faites depuis le début de la consultation :
Visualiser tous les commentaires

Participez aux débats !

A ce stade du débat nous préférons nous concentrer sur la formulation de l’agenda du débat public, en nous concentrant particulièrement sur la vision partagée :

• Qu’est-ce qui fonctionne et qu’est-ce qui ne fonctionne pas dans le partenariat UE-Afrique actuel ?
• Quel type de partenariat vous souhaitez entre l’UE et l’Afrique pour les dix prochains ans à venir ? Quels sont les principes qui devraient guider le partenariat UE-Afrique ?
• Quelles sont quelques-unes des questions clés auxquelles les deux Unions devraient donner la priorité et essayer de traiter ensemble au sein de leur coopération ?
• Quels sont les intérêts communs de l’Europe et de l’Afrique sur lesquels elles peuvent fonder leur partenariat Afrique-UE dans l’avenir ?
• Comment la fragmentation de la relation Europe-Afrique peut être vaincue afin d’engager dans une relation continent à continent qui est significative et a de la valeur pour les deux parties ?

Participez au débat sur : http://www.europafrique.net

Dans dix jours, nous lancerons plus de discussions de fond sur chaque thème, fondées sur les questions que vous aurez proposées et qui ont émergé des discussions institutionnelles.

La consultation publique a lieu sur Internet, mais elle s’étend aussi sur les deux continents par des conférences et séminaires. Le but est que les idées générées par ces rencontres seront partagées et débattues par le biais du site Web. Merci de nous mettre au courant des événements que vous organisez, afin de les inclure dans le calendrier.

Pour savoir plus du processus de consultation
Organisateurs de la consultation / Qui peut participer ? / Pourquoi cette consultation ? / Base de la consultation / Phases de la consultation / Occasions présentées par la consultation / Limitations de la consultation / Comment la consultation aura lieu ? / Recevoir des mises à jour / A propos du site Web / Comment participer ?

Comment la consultation publique est liée avec la négociation institutionnelle ?


free web hit counter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :