A propos de la consultation UE-Afrique

Relations UE-Afrique : vers une Stratégie UE-Afrique conjointe

Au cours de ces dernières années, l’Union européenne et l’Union africaine ont renforcé leurs relations et participé à un dialogue structuré depuis le premier Sommet UE-Afrique du Caire en 2000. L’Afrique constitue une priorité de l’Union européenne comme il a été stipulé dans la Stratégie de l’UE pour l’Afrique adoptée en décembre 2005 par le Conseil européen. Un deuxième Sommet UE-Afrique a eu lieu à Lisbonne fin 2007.

L’Union européenne et l’Union africaine ont décidé de renforcer encore davantage les liens entre les deux continents par l’élaboration d’une véritable «stratégie conjointe» qui reflète les besoins et aspirations des peuples de l’Afrique et de l’Europe. L’objectif de cette stratégie conjointe était de développer une vision politique commune pour le partenariat futur entre l’UE et l’Afrique, fondé sur le respect mutuel, les intérêts communs, et le principe de l’appropriation.

Une consultation publique a été lancée par la Commission de l’Union Africaine et la Commission européenne au début du mois de février dernier. Le but était de rassembler les recommandations de la société civile dans une Stratégie conjointe UE-Afrique à approuver lors du Sommet UE-Afrique en décembre 2007. La première phase de cette consultation s’est terminée à la fin du mois d’avril, avec l’approbation du projet de la future Stratégie, le 15 mai dernier lors de la réunion de la Troïka ministérielle UE-Afrique.

La première phase de la consultation a été conduite principalement à travers la consultation Internet sur ce site, ouvert à tous, européens et africains. Cette phase comprenait aussi un séminaire organisé par la Commission de l’Union Africaine (CUA) auquel ont participé des représentants de la société civile africaine à Accra, au Ghana, du 26 au 28 mars ainsi qu’une conférence co-organisée par VENRO and ECDPM à Bad Honnef, en Allemagne, du 23 au 24 avril 2007.

Dans une seconde phase, ECDPM a suivi de près la diffusion des informations des négociations officielles, des événements liés et des positions des représentants de la société civile et fournit également certaines analyses de l’avancée des négociations. Le site internet était donc plus orienté vers le partage des informations plutôt que vers des discussions modérées en ligne, comme c’était le cas avec la consultation électronique jusqu’en mai dernier. Les contributions et les documents sont publiés et partagés avec les décideurs et tous les acteurs concernés.

Le site Internet est géré par le Centre européen de gestion des politiques de développement (ECDPM) comme fondation indépendante.

Pour plus d’informations, veuillez consulter la section questions – réponses ci-dessous, le calendrier des événements, les négociations officielles ainsi que les rapports de la première phase de négociation.

A lire :

  • Rappel historique du partenariat entre l’UE et l’Afrique (pdf ; doc)
  • Communique de presse conjoint UA-UE
  • Projet de la Stratégie UE-Afrique tel que approuvé lors de la réunion de la troïka ministérielle UE-Afrique, le 15 mai 2007 – pdf

Questions et réponses sur la consultation publique

Quelles sont les différentes phases de la consultation ?
Que prévoit la seconde phase des négociations ?
Comment recevoir des documents sur l’avancée de la consultation ?
De quoi parle le site Web ?
Comment participer à la consultation ?

Quelles sont les différentes phases de la consultation ?
L’UE et l’UA se sont mises d’accord sur une feuille de route pour le processus de consultation et de rédaction, qui a visé l’adoption de la Stratégie conjointe lors du Sommet UE-Afrique de Lisbonne fin 2007. Une première phase des négociations officielles s’est tenue entre février et mai, phase culminée par l’adoption d’un aperçu de la Stratégie UE-Afrique lors de la réunion ministérielle conjointe de la Troïka le 15 mai La première phase a respecté son calendrier, et vous pouvez en savoir plus ici.

Pour la seconde phase, deux événements officiels importants ont eu lieu:

  • 31 octobre : la Stratégie commune revue et le Plan d’Action étaient présentés lors de la réunion conjointe de la Troïka ministérielle à Accra ;
  • Début décembre : la Stratégie commune revue et le Plan d’Action a été approuvés lors du Sommet UE-Afrique de Lisbonne.

Pour en savoir plus cliquez ici.

Que prévoit la seconde phase des négociations ?
La seconde phase de la consultation a débuté en mai 2007 et a duré jusqu’au sommet UE-Afrique prévu en décembre 2007. Un projet de la future Stratégie UE-Afrique a été approuvé lors de la réunion de la troïka ministérielle UE-Afrique le 15 mai 2007, proposant ainsi une base officielle que les organisations de la société civile ont pu consulter. A partir du mois de mai, la consultation a donc assumé une nature différente, liée à sa propre fonction.
En qualité de facilitateurs de la consultation, ECDPM a continué à fournir les services suivants :

  • Mise à jour d’informations sur le processus de consultation : négociations officielles, calendrier, publications des différentes prises de position, événements préparés par les organisations de la société civile, etc. Ce site est mis à jour régulièrement et des bulletins d’informations sont envoyés à tous les lecteurs intéressés – parmi lesquels les négociateurs – avec les dernières informations (pour s’abonner, veuillez envoyer un courriel à europafrica@ecdpm.org)
  • Analyses de type général sur l’avancée des négociations et sur le contenu spécifique même des questions, si nécessaire

Différents événements ont eu lieu sur les deux continents, organisés par la société civile mais aussi par la Commission UA. Un calendrier complet des différents événements est disponible sur ce site. Il était aussi possible de visionner une consultation publique pour en savoir plus sur les principaux événements, de connaître les possibilités d’influencer les décideurs et de savoir quels responsables étaient impliqués dans les négociations. A votre tour vous pouvez nous envoyer des informations sur des séminaires et conférences pertinentes dont vous viendriez à connaissance.

Vous pouvez également nous envoyer des contributions et analyses et nous les publierons sur le site afin de les partager avec les décideurs. Veuillez les envoyer à europafrica@ecdpm.org

Comment recevoir des documents sur l’avancée de la consultation ?
Vous avez reçu des mises à jour régulières de l’avancée des négociations (en savoir plus). Nous avons prévu d’alimenter les comptes rendus d’avancée par des résumés ainsi que par des documents officiels qui sont distribués lors des différentes manifestations qui se sont tenu au cours des mois derniers. Toutes les contributions sont publiées sur le site Web, à moins que l’auteur n’a pas donné sa permission. Des rapports sur la première phase sont disponibles ici.

De quoi parle le site Web ?
Le site a servi de plateforme pour la proposition de questions, l’échange d’idées et la discussion. Toute information pertinente ainsi que les comptes rendus réguliers de l’avancée du débat public sont proposés sur le site. Celui-ci a constitué une consultation conjointe, encourageant les parties prenantes africaines et européennes à participer.

Rester au courant

Vous pouvez rester au courant à plusieurs façons :

  • S’abonner au « bulletin europafrique » bimensuel qui vous propose des actualités du processus de négociation et un résumé des contributions récentes au site Web – envoyez un courriel à europafrica@ecdpm.org
  • S’enregistrer aux dépêches électroniques (une nouvelle fenêtre s’ouvre lors de la saisie de votre adresse courriel)
  • S’abonner au fil RSS (pour votre site Web ou système d’agrégat de nouvelles)

Bulletin Europafrique


free web hit counter

Publicités

10 Responses to A propos de la consultation UE-Afrique

  1. Voila une excellente decision; en effet, la société civile, en particulier africaine, est plutot le parent pauvre des politiques et strategies euro-africaines malgré son role de plus en plus indeniable dans le developpement economique et social du continent et dans l’encadrement de proximité des populations en terme de participation, de representation et d’incitation au controle de l’action publique et de la gestion des biens publics par nos gouvernants. les themes choisis sont très pertinents mais il me semble que la questions liées au developpement durable en général et à la protection de l’environnement en particulier, à la corruption qui mine les projets de developpement, à l’education civique et citoyenne, au role de la culture dans le developpement et l’importance du renforcement des capacités (pas seulement scolaires) meritent d’etre mis en relief et prendre la part qui leur sied dans ce genre de debat.

    Bon courage et vivement que le debat commence.

    Cheikhna A. Aidara
    Predient de l’ONG Association Transparence et Developpement (ATED)
    Coordonnateur de l’Association pour la Protection de l’Environnement en Mauritanie (APEM)
    Moderateur du Forum Electronique Mauritanie 2015 pour la realisation des OMD (financé par le PNUD) : http://www.forummauritanie2015.mr

    Aniamteur du Forum Electronique du CORAF sur la recherche Agricole et les Conflits civils en afrique de l’Ouest et Central

    Immeuble UTM Suite B2
    BP 5275 Nouakchott Mauritanie

    Tel 222 648 19 08

  2. Mr AGUNI BOUCHAIB dit :

    Bonjour,

    Bonne et meilleure salutation

    C’est une première dans les relations entre l’Afrique et l’Europe,très très intéressante car elle crée un lien direct avec l’europe qui va résulter de la résolution de beaucoup de problèmes surtout l’immigration clandestine à condition bien sur que les europeens prennent en considération les differents problèmes des pays africains et créent une systématisation de développement et de progression des africains(es).Espérons que la bonne volonté règne sur cet important projet,agréez ,Madame/Monsieur, mes meilleures salutations.

  3. Difuayame Zimi Jules (Gabon) dit :

    Bonjour,
    C’est avec de joie que je remercie avant tout l’Union Européenne pour les efforts consentis à l’installation de la démocratie en R.D.CONGO ,jusqu’à même nous faire decendre l’armée pour nous sécuriser.
    Merci au nom des communautés rurales dont je représente.
    Secondo, je loue l’initiative de cette consultation publique et surtout de votre rapprochement aux africains.
    Pour votre information, nous sommes un groupe d’Appui à la lutte contre l’exode rural et l’immigration/GALERI-ONGD.
    Restons au pays et travaillons.
    Nous comptons prendre part aux assises de Lisbonne pour une communication des stratégies endogènes envisagées pour la réduction d’immigration clandestine en amont.

    DIFUAYAME ZIMI
    Coordonnateur de GALERI-ONGD.

  4. Nicole Guardiola (Portugal) dit :

    Je m’inquiète du flou délibérement entretenu autour du prochain(?) sommet : Europe-Afrique ou UE-UA?

    La distinction n’est pas une question sans importance, si l´on se souvient des problèmes qui ont précédé le sommet du Caire en 2000.

    Si je pense que l’identification UE-Europe ne fait pas de doute dans l’esprit des organisateurs, bien des atermoiements quant a la convocation du deuxieme sommet découlent de grosses divergences entre européens quant à la reconnaissance de l’UA comme interlocuteur. En effet, aussi bien la non appartenance du Maroc a l’UA, que l’inclusion de la RASD et la participation du Zimbabwé posent problème à plusieurs gouvernements de pays membres de l’UE. Il est donc dangereux, à mon avis, de faire l’impasse sur cette clarification nécessaire avant de passer à la discussion d’une stratégie commune.

  5. Mukakalisa Agnes/ Rwanda dit :

    Bonjour,

    C’est une bonne idée de travailler ensemble/EU-AU. N’oublie pas de mettre en place les stratégies adaptées à chaque région. Surtout dans le domaine développement Economico-social il adapter les stratégies!

  6. Malick TRAORE Bamako MALI 06mars2007 dit :

    Bienvenue à ce renouveau si la stratégie se fait sur de bases équitables tout en étant conscient que tout ce qui arrive à l’Afrique se retentit involontairement d’une manière ou d’une autre en Europe.Les liens historiques et géographiques entre les deux communautés ne permettent plus des insuffisances d’un partenariat conçu sur la base des calculs chauvins.

  7. kamuhinda serge paris dit :

    Il serait opportun de prévoir des bourses d’études (spécialisation) pour les futurs négociateurs en matière commerciale. Conformémént à l’Accord de Cotonou, il serait nécessaire d’inclure la société civile, les chambres de commerce, les avocats…

  8. Esther Assani dit :

    Bonjour,

    Rien que le développement des pays africains et la prise en compte par l’UE des problèmes liés à la vie sociale reste la seule solution à l’immigration clandestine devenue une maladie.
    On ne doit jamais vouloir une chose et son contraire, c’est-à-dire ne pas favoriser le dévelopement des pays africains et combattre l’immigration.

  9. A joint strategy Europe-Africa must meet the key challenge of how to achieve best effectiveness of development aid in Africa. Mozambique offers some useful lessons of planning, setting priorities and executing projects in continuity and consolidation, thanks to the involvement of the local authorities. Collecting, and generalizing best practices of European and African institutions working together locally in planning, project development and implementation and monitoring could make a huge difference in other countries.

  10. sevenier yves dit :

    Bonsoir,
    Il est enfin urgent que l’UE prenne en considération les problèmes du continent Africain, cette consultation sera un véritable succés que si elle débouche sur des actions réelles sur le terrain,
    Je suis comme beaucoup sur ce site impliqué dans une ONG à MBOUR mais trés souvent nous nous heurtons sur des technocrates Européens qui ignorent la réalité des peuples.
    Alors encourageons cette consultation en espérant simplement que TOUS les acteurs du TERRAIN seront représentés.
    Yves SEVENIER
    Président de l’Agence Développement Durable du Sénégal
    addsenegal@yahoo.fr

%d blogueurs aiment cette page :