Réflexion sur le partenariat ‘people to people’

Un débat sur le partenariat « people to people » a été organisé mercredi 17 octobre par la présidence portugaise, la Commission européenne et le Secrétariat du Conseil avec les acteurs non étatiques basés à Bruxelles qui suivent de près le processus d’élaboration de la Stratégie UE-Afrique sur la façon de concrétiser le partenariat « people to people ». BOND s’était assuré que certains de ses partenaires africains puissent participer à la réunion, ce qui témoigne également du travail quotidien entre les organisations de la société civile africaines et européennes et des efforts faits par les organisations européennes afin de garantir une visibilité plus importante à leurs partenaires africains dans le débat européen.

Certains des points clés sur comment développer un partenariat opérationnel centré sur la participation des citoyens incluent:

  • La nécessité de prêter une attention claire à la politique et inclure des apports de la société civile.
  • Pour un monitorage efficace, il faut prévoir la possibilité de responsabiliser les décideurs et les gouvernements.
  • Il faut tenir compte des expériences passées par rapport à la participation des organisations de la société civile.
  • Il faut tenir compte des objectifs mesurables quand cela est prévu dans le Plan d’Action.
  • Le rapportage devrait se faire de manière régulière afin de faciliter la participation des organisations de base.
  • Un support financier est nécessaire afin de renforcer un monitorage efficace pour impliquer les organisations de base mais aussi les réseaux plus importants qui pourraient jouer un rôle de facilitateurs.

Télécharger le rapport de ECDPM de la réunion (en anglais) – doc ; pdf

passez vos commentaires

free web site hit counter

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :